agecritique@gmail.com

Les rêves Lucides

Science · Culture · histoire · politique · esprit critique

Les rêves Lucides

Aujourd’hui je vous propose donc d’arpenter avec moi quelques minutes les contrées des rêves mais de façon froidement rationnelle en essayant de voir rapidement pourquoi les rêves lucides sont entrés dans le domaine scientifiques, puis en terminant par un petit point rapide sur comment faire des rêves lucides.

Ok mais déjà qu’est-ce qu’un rêve lucide ?

Et bien c’est rêver en étant parfaitement conscient que l’on est dans un rêve, et en étant capable de contrôler son rêve. Ce sont généralement des rêves particulièrement vivaces. Il sont aussi particulièrement exaltants car ils offrent au rêveur la possibilité de contrôler son rêve : de s’envoler, de jouer les passe-murailles ou de réaliser ses fantasmes les plus inaccessibles.

Les premières mentions de tels rêves arrivent assez tôt; on les fait remonter à l’Antiquité. Mais c’est un concept qui a une histoire assez compliqué, flirtant souvent avec le monde de la parapsychologie, de la psychanalyse et de la religion…

Pourtant Susan Blackmore, une sceptique connue, va les présenter en 1991 comme un exemple de concept étant passé de parapsychologie vers les vraies sciences.

Qu’est-ce qui l’a convaincu ?

Elle prend entre autre comme point de bascule les expériences de LaBerge.

Comment est-ce qu’il a fait ?

L’enjeu était de trouver comment un rêveur lucide pourrait prouver qu’il était bel et bien en train de faire un rêve lucide. Pour ça Laberge a entrepris de communiquer avec les rêveurs lucides pendant qu’il rêvaient.

Comment tu communiques avec quelqu’un en train de rêver ?

Et bien en dormant se produit un phénomène appelé la paralysie du sommeil ou l’atonie musculaire. Quand vous rêvez que vous courez vos jambes restent statiques dans votre lit, ce qui nous évite de nous foutre des coups en dormant. Mais tous nos muscles ne sont pas paralysés, notre respiration fonctionne normalement par exemple, le contraire serait problématique. Et nous contrôlons aussi le mouvement de nos globes oculaires.

Si, lors d’un rêve, vous levez la main droite elle ne bougera pas dans votre lit mais si vous regardez à gauche vos yeux se tourneront effectivement à gauche.

Un protocole fut donc mis en place pour utiliser ce phénomène. Les rêveurs devaient prouver leur lucidité en ayant un mouvement des yeux particulier; une sorte de code morse. Tandis que d’autres appareils s’assuraient de vérifier que les dormeurs suivaient les phases naturelles de leur sommeil.

Larberge a enregistré les mouvements des yeux de ces 5 dormeurs au court de 30 nuits de sommeils ou ceux ci ont déclaré avoir fait un rêve lucide et avoir effectué le signal convenu.
Ces enregistrement ont ensuite été découpées en petits morceaux de 30 secondes. Puis les données furent soumises dans le désordre à un juge dont le rôle était d’identifier le moment où se produisait le signal pour éviter des biais de lecture.

Le juge a été capable de l’identifier le moment correct ou effectivement le signal été effectué 25 fois sur 30.

Il y avait sans doute quelques biais potentiel dans l’expérience de Laberge et le nombre de participants était assez faible mais d’autres équipes ont effectués des variantes de cette expérience et les rêves lucides sont rentré dans le domaine scientifique.

Mis à part ces expériences prouvant que ça existe la science dit des choses sur les rêves lucides ?

Et bien outre une meilleure connaissance des aires cérébrales impliquées ce qui est surement l’élément le plus important mais que je n’ai pas le temps de développer en 5 minutes on a découvert tout un tas de petit trucs rigolos sur les rêves grâce à l’étude des rêves lucides :

  • Genre que faire des squats prend plus de temps dans un rêve que dans le monde réel.
  • On a aussi pu vérifier une nouvelle fois que contrairement à la légende urbaine le temps s’écoule de façon à peu près similaire dans un rêve et dans le monde réel : et que donc inception est un film stupide
  • On a constaté aussi que quelqu’un qui rêve qu’il retient sa respiration la retient effectivement.
  • Et il y a eu aussi quelques expériences menées sur l’orgasme : un orgasme effectué dans un rêve lucide donne, semble-t-il, lieu à un orgasme réel.

Ok ça a l’air cool tu m’as convaincu du coup comment faire des rêves lucides?

Pour commencer, quelques remarques très générales : les rêves lucides sont généralement effectués en fin de nuit lors des dernier cycles du sommeil, quand les phases de sommeil paradoxal sont les plus longues; il est donc nécessaire de dormir longtemps.

L’idée générale consiste à essayer de se rendre compte que l’on est en train de rêver pendant un rêve.

Déjà, il y a quelques méthodes un peu compliquées où l’on réveille le dormeur un petit moment en fin de nuit (lorsque les phases de sommeil paradoxal, le moment où l’on rêve, sont les plus longues) puis on le laisser se rendormir avec la ferme intention d’effectuer un rêve lucide. Il y a aussi différentes méthodes qui se rapprochent de la méditation et qui consiste à s’endormir très lentement sans jamais totalement relâcher sa conscience.

Et, il existe aussi un certain nombre d’appareils permettant d’aider à induire des rêves lucides; l’idée étant généralement d’utiliser un masque qui détecte la phase REM (le sommeil paradoxal) et qui envoie alors des signaux lumineux qui seront perçus par le rêveur dans son rêve et qui lui permettront de se rendre compte qu’il se trouve dans un rêve.

Mais la méthode la plus simple, sur laquelle je vais terminer, consiste à envisager qu’on soit entrain de rêver, pendant un rêve et pour ça la règles d’or consiste à essayer de se poser fréquemment la question “suis-je entrain de rêver?” dans le monde réel.

On peut aussi prendre l’habitude de faire ce que l’on appelle des “tests de réalité”, c’est-à-dire d’effectuer des actions dont le résultat diffère dans le monde réel et dans nos rêves comme :

  • se boucher le nez et inspirer, dans un rêve ça marche;
  • compter ses doigts, dans un rêves ça ne marche pas;
  • éteindre et rallumer la lumière dans un rêve ça marche mal;
  • vérifier que sa vision diffère avec ou sans lunettes si on a des lunettes;
  • Ou se demander comment et pourquoi on est arrivé à cet endroit…

Si vous voulez en savoir plus j’avais fait un dossier sur le sujet un peu plus conséquent pour podcast science et une vidéo sur le sujet devrait arriver dans quelques moi dans quelques mois sur ma chaîne youtube ^^

Sources :